Présentation‎ > ‎

Questions et Réponses

Quelles sont les différences entre le SELouverture et les autres SEL de Bruxelles ?
- Les échanges ne se limitent pas aux services et s'ouvrent à la vente et au prêt d'objets.
- Le SELouverture permet non seulement l'inscription aux individus mais s'ouvre aux familles, aux groupes de personnes et aux associations.

Je suis déjà membre d'un autre SEL, puis-je rejoindre le SElouverture ?
Oui, le SELouverture encourage toute participation à d'autres manières d'échanger.

Ce que vous faites est-il légal ?
Le SELouverture tente et encourage de nouvelles expériences, parfois elles ne sont encadrées par aucune législation.

Je suis chômeur, puis-je proposer des services ?

En juillet 2010, la position de l’Onem face au Sel est très claire :
 « … Le cumul des allocations de chômage avec une activité effectuée au sein d’un SEL est en principe autorisé.
Le chômeur ou le prépensionné est en principe considéré comme exerçant une activité gratuitement, étant entendu que les points que reçoit le ‘SEListe’
  ne sont pas à considérer comme étant une forme de rétribution mais forment uniquement un élément de réciprocité inhérent aux échanges faits dans les SEL. »
Veuillez également prendre connaissances du dossier ONEM publié sur www.sel-lets.be (partie documents)

Y-a-t-il des réunions d'information organisées pour pouvoir s'inscrire ?

 Chaque membre qui a au moins un mois d'ancienneté peut devenir l'ambassadeur du SELouverture, et parrainer une connaissance.
 Des permanences et réunions d'informations sont aussi régulièrement organisées. Consultez notre page Nous rencontrer ?

Si je ne connais personne, comment puis-je faire pour rejoindre le SELouverture ?
Vous pouvez remplir ce formulaire quelqu'un va vous contacter rapidement.

Faut-il rendre le service à quelqu'un qui m'a aidé ?
Non, grâce à notre monnaie, l'ECU, les échanges sont multilatéraux.

Est-ce du troc ?
Certainement pas, dans le troc 2 personnes échangent au même moment quelque chose de même valeur.

Peut-on être en négatif sur le compte en ECU ?
Oui, la règle est simple : la limite est de 4200 ECU (soit 70 heures) maximum en positif comme en négatif.

Y-a-t-il une assurance sur la qualité des services rendus ?

Non, le SELouverture ne fournit aucune garantie quant à la qualité, les conditions, la valeur des services ou des objets prêtés ou vendus.

Puis-je refuser de prester un service ?
Oui, chacun est libre de refuser une demande qui ne lui convient pas.

Pouvez-vous m'aider à démarrer un SEL autour de chez moi ?
Ce n'est pas vraiment notre vocation, mais nous pouvons vous aider à mettre en place  les outils techniques gratuits que nous utilisons pour gérer notre SEL. 
Si votre projet est situé à Bruxelles vous pouvez rejoindre le SELouverture dans le but de développer un groupe local ou d'acquérir une expérience dans le domaine.

Je n'ai pas beaucoup de temps disponible pour faire partie d'un SEL !
Il ne faut pas de temps pour participer à un SEL, puisque normalement on reçoit autant de temps que ce que l'on donne. De plus, faire partie d'un SEL, c'est souvent faire plus ce que l'on aime pour moins faire ce que l'on aime pas ou que l'on n'est pas capable de faire.

Faites-vous des échanges avec d'autres SEL ? Ce que certains appellent les échanges InterSEL.
Oui, nous sommes ouvert aux échanges avec d'autres SEL. Ça fonctionne déjà avec le RadiSEL de Braine-le-Comte.

Je ne sais pas quoi proposer comme service, est-ce vraiment utile que je rejoigne le SELouverture ?
C'est souvent en voyant ce que proposent les autres que l'on conscientise son potentiel d'échange. 
Venez !  Regardez ! Vous trouverez certainement à vous rendre utile.

Je connais une personne qui aurait besoin de services mais qui est dans l'impossibilité d'en rendre, peut-elle rejoindre le SELouverture ?
Nous ne sommes pas une association d’assistanat, mais rien ne vous empêche de constituer un groupe avec cette personne. Elle pourra bénéficier de services et vous pourrez en rendre au nom de votre groupe de 2 personnes. Ca aussi c'est l'ouverture.