Route des SEL

La Route des SEL est une association qui a pour but de "favoriser les rencontres entre adhérents des SEL en utilisant leurs possibilités d’hébergement".
Les adhérents hébergeants offrent toutes sortes d’hébergement, de courte ou de longue durée, allant de la chambre d’amis, du canapé dans le salon à l’emplacement pour une tente, en passant aussi par le gîte voire la mise à disposition de leur maison, caravane ou bateau,...
Dans l’esprit du SEL, ceux qui ne proposent pas d’hébergement peuvent néanmoins être reçus puisqu’ils peuvent faire d’autres offres dans leur SEL. Mais si l’on peut offrir ne serait-ce qu’une petite place, c’est important de le faire, car la Route des SEL ne peut exister que parce que les selistes ouvrent leur porte !…

Pratiquement
  1. Vous devez être membre du SELouverture, ou d'un autre SEL
  2. Vous pouvez alors remplir la demande d'adhésion ici
  3. Vous recevrez un carnet de route
  4. Chaque année vous remettez votre carnet de nuitées au SELouverture,  nous reportons les nuitées sur votre compte sur la base une nuitée offerte = +60 ECU et une nuitée reçue = -60 ECU

Au départ, c’est le désir qui nous meut.

Le désir d’être accueilli (e). En tant que personne, par une autre personne.
Le désir d’être hébergé dans un lieu du quotidien qui abrite une trame  d’expériences, d’anecdotes de tous les jours, de toutes les nuits, qui fait apparaître une existence- un mode de vie.
Des personnes s’y rencontrent, sous le signe de l’ouverture.

De cette cohabitation, des accords se définissent, des limites sont mises en place. Quelque chose se révèle là ; de l’ordre de l’attention, de la vigilance- de l’ouverture.
L’espace du « chez soi » se déplace.
Ce ne sont plus des murs qui nous abritent, mais bien des personnes.

Dans chacun de nos déplacements, la conscience de la présence de cet hôte restera sensible.
Qu’aucune comptabilité ne pourra totaliser, à moins qu’elle ne se redéfinisse en termes de regards, d’attentions et de gestes déployés. La plupart du temps. Ne nous leurrons pas. Parfois, les accords se défont et les limites sont redéfinies. A l’intérieur de la Route, des sentiers se profilent, certains engageants, d’autres moins.

Expérience indispensable de cet ouvert qui se vit, trop souvent, sous le signe de la transaction financière ou de cette altérité maintenue hors des espaces politiquement délimités.

L’autre chez soi. L’autre en soi. Etre cet autre.
Hôtes.

Vivre un temps côte à côte.

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Sandra, notre correspondante de la Route des SEL.  Elle pourra vous informer, vous conseiller et vous accompagner dans la saisie de votre adhésion.

Commenter cette page